News page
"Commémoration" pour les 75 ans de la Déclaration universelle des droits de l'homme

"Commémoration" pour les 75 ans de la Déclaration universelle des droits de l'homme

Détails

What
Annonce
Published date
Mis à jour
More info

"Commémoration" pour les 75 ans de la Déclaration universelle des droits de l'homme

Ce qui s'est passé à Breendonk ne doit jamais être oublié.

Pour rendre hommage aux 3 600 prisonniers, nous avons organisé une commémoration unique à la gare centrale de Bruxelles le samedi 16 décembre. Des jeunes sont restés toute une journée devant un mur, comme les prisonniers devaient le faire à leur arrivée à Breendonk.

En effet, dès leur arrivée à Breendonk, les prisonniers étaient immédiatement conduits dans la cour. Là, ils étaient contraints de rester immobiles, face au mur. Ils devaient ainsi attendre leur enregistrement et leurs vêtements de camp. Personne ne savait à l'avance combien de temps cela prendrait. Bouger, respirer ou tousser était puni sans pitié. La peur régnait.

Les jeunes se sont mis dans la peau des prisonniers pendant toute une journée à la gare de Bruxelles-Central. Sans réelle peur, bien sûr. Une commémoration symbolique pour que la génération actuelle n'oublie jamais l'horreur de Breendonk.

Elle offre une confrontation avec le passé et nous rappelle pourquoi il est essentiel de rester vigilant face aux atteintes aux droits de l'homme. Car depuis 1948, nous célébrons la Journée des droits de l'homme le 10 décembre. Ce jour-là, la Déclaration universelle des droits de l'homme a été adoptée par l'Assemblée générale des Nations unies.

Venez découvrir ce que personne n'a voulu voir et rendez-vous au Fort de Breendonk, un site du War Heritage Institute, où se trouve le vrai mur.

Votre visite est historique.