War Heritage Institute

  • banner%20web%20bbe%20fr

  • SLIDER_FR_1500%20x%20320%20px_EXPO%20WWII_150%20ppi-1

  • banner%20webfr

Actualités

Nos Héros Oubliés continuent à vivre dans notre mémoire grâce à l'implication de nombreux volontaires et des communes. Le cimetière communal de Slypskapelle est un des nombreux exemples (vidéo en néerlandais). En savoir davantage sur les victimes militaires belges ? Consultez www.wardeadregister.be

www.wardeadregister.be, la base de données en ligne du WHI, retrace la vie de plus de 60 000 soldats tombés lors de combats belges (Première et Seconde Guerre mondiale). Ce site web contient de nombreuses informations sur leur vie civile et militaire. Pour la plupart des victimes est également présente la carte...

Continuer la lecture...

A l'approche de la commémoration de l'Armistice de 1918, vous avez envie d'en savoir plus sur la Première Guerre mondiale? Vous recherchez un support pour aborder la thématique avec vos (petits) enfants? Vous êtes enseignants et vous devez préparer une leçon sur 14-18?

En attendant de pouvoir arpenter à nouveau notre incontournable collection, de suivre nos visites guidées, animations ou ateliers, le Service éducatif pense à vous et vous propose différents supports.

Deux nouveaux dossiers pédagogiques 14-18 ultra-complets qui s’ajoutent à la liste des dossiers déjà disponibles en téléchargement gratuit sur...

Continuer la lecture...

Le 11 novembre, nous commémorons les militaires belges tombés pour la patrie, et bien évidemment aussi ceux morts en mer. Deux commandos ont perdu la vie lors de la bataille de Walcheren ou Opération « Infatuate » le 6 novembre 1944. L’histoire du caporal François Dive et du lieutenant Adolphe Meny est reprise dans le War Dead Register du War Heritage Institute.

Lors de la bataille de l’Escaut, l’opération « Infatuate » devait ouvrir le port d’Anvers aux navires alliés. Après le confinement, vous pourrez à nouveau vous rendre à Zeebruges pour visiter l’exposition « Opération Mer du Nord 1944-‘45 » et en...

Continuer la lecture...

LA HAYE (ANP-BELGA) Le service de récupération et d'identification de la force aérienne néerlandaise a entamé ce lundi les opérations d'extraction de l'épave d'un chasseur allemand de la Seconde Guerre mondiale qui s'était écrasé en 1944 à Dalfsen, dans le nord-est des Pays-Bas. Les restes du pilote se trouvent vraisemblablement toujours à bord, a indiqué la maréchaussée. Cet avion, un Messerschmitt Bf109 de la Luftwaffe, s'était écrasé le 1er février 1944 près de cette localité de la province d'Overijssel. A l'époque de violents combats aériens avaient opposé les aviations alliées et allemandes dans l'est des Pa...

Continuer la lecture...

Un peu de réconfort littéraire en cette période compliquée. Le peintre tournaisien Fernand Allard l’Olivier (1883-1933) sera remis dans la lumière au travers d’une imposante monographie qui sort ce 4 novembre. A travers des reproductions d’oeuvres inédites et des documents personnels de l’artiste (carnets de voyages, correspondances privées, croquis, etc.), découvrez l'incroyable destinée de ce peintre aventurier, entre Tournai, Paris, Alger et Yanonge. Tour à tour reporter de guerre, peintre de voyage, peintre académique ou encore illustrateur, Fernand Allard-L’Olivier, tournaisien d'origine issu d'une famille...

Continuer la lecture...

Le dernier pilote belge ayant combattu au sein d'une escadrille belge de la Royal Air Force (RAF) britannique, Joseph "Jeff" Moureau, est décédé à l'âge de 99 ans, a annoncé jeudi la Force aérienne.

« Avec tristesse, la Force aérienne belge dit adieux au dernier pilote de chasse survivant de Spitfire de Belgique durant la Seconde Guerre mondiale", a-t-elle indiqué sur Twitter. "Blue skies forever... », a ajouté la composante Air.

Né à Jette (Bruxelles) le 13 avril 1921, il avait, avec son frère jumeau, Alfred, rejoint la Grande-Bretagne en 1940. Tous deux s'étaient engagés comme pilotes dans la RAF. Après...

Continuer la lecture...

Chers visiteurs,

Au vu des nouvelles mesures prises par le gouvernement flamand pour lutter contre le coronavirus et endiguer la flambée des nouvelles contaminations qui entrent en vigueur ce mercredi 28 à minuit, nos sites du Fort de Breendonk, du Boyau de la Mort à Dixmude, de Gunfire à Brasschaat et du Bunker de Commandement de Kemmel seront également fermés dès ce jeudi 29 octobre.

Au cours de toute la période concernée par la fermeture des sites, le WHI n’accueillera plus aucun visiteur se présentant pour un don ou emprunt d’objet ou d’archives. Vu la gravité de la pandémie, nous demandons aux p...

Continuer la lecture...

Chers visiteurs,

Face à la progression de la pandémie du corona et aux difficultés rencontrées dans nos hôpitaux, le Bourgmestre de la ville de Bastogne, Benoît LUTGEN, a décidé ce mardi 27 octobre 2020 de prendre des mesures de renforcement de sécurité sur la commune de Bastogne. Dès ce mercredi 28 octobre 2020, et jusqu’au 19 novembre inclus, toutes les activités se déroulant à l'intérieur (sport, loisirs, culture), en dehors de l’obligation scolaire, sont interdites sur l'ensemble de la commune.

Notre site Bastogne Barracks sera donc fermé dès ce mercredi 28 octobre.

Au cours de toute la période concer...

Continuer la lecture...

Le ministre-président de la Région bruxelloise, Rudi Vervoort, a annoncé que, pour limiter la propagation du Covid-19 en Région bruxelloise, tous les sites culturels seront fermés dès ce lundi 26 octobre et ce, jusqu'à ce que de nouvelles dispositions sanitaires autorisent une réouverture. Nous informons donc nos visiteurs que le Musée royal de l'Armée et d'Histoire Militaire sera fermé dès ce mardi 27 octobre (puisque le lundi est notre jour de fermeture habituel).

En raison des nouvelles mesures sanitaires, la salle de lecture du centre de documentation sera également fermée au public dès ce lundi 26 o...

Continuer la lecture...

Après le spectaculaire déménagement des panoramas Yser/Congo/Meuse, début octobre 2020, la semaine du 12 au 16 octobre 2020 a vu le déplacement de 45 pièces historiques de la caserne de Sart-Hulet (Jambes) vers la caserne d’Ypres. Ce déménagement fait suite à la fermeture de la caserne de Jambes et de la reconstitution partielle, dans la caserne de Amay, du Musée du Génie qui se trouvait sur le polygone de Sart-Hulet.

La majorité des pièces de ce musée du Génie, qui font toutes partie du patrimoine du WHI, a déjà été déplacée à Amay par les soins de la Défense, qui désire pouvoir mettre le polygone d...

Continuer la lecture...