War Heritage Institute

Paul Sobol, un des derniers témoins d’Auschwitz nous a quittés hier

Paul Sobol, un des derniers témoins d’Auschwitz nous a quittés hier à l’âge de 93 ans.

Paul Sobol était l’un des tout derniers témoins belges de l’horreur du camp d’Auschwitz. Né en 1926, d’ascendance juive, il fut arrêté à Bruxelles le 13 juin 1944 avec toute sa famille et déporté par le XXVIème convoi du 31 juillet 1944 de Malines à Auschwitz. Sur place, il échappera de justesse à l’extermination immédiate dans les chambres à gaz. Sélectionné pour le travail, il endurera les terribles épreuves de la vie concentrationnaire et survivra à sa déportation. Il est libéré en janvier 1945 par l’arrivée des troupes soviétiques dans le camp.

C’est à partir de 1987 qu’il se décide comme tant d’autres à l’époque, de témoigner, ce qu’il fera jusqu’à la fin de sa vie. Tout au long de ces années, il a rencontré des dizaines de milliers d’élèves.

Paul a témoigné durant plusieurs décennies pour les groupes de la Fondation Auschwitz dont il était l’un des administrateurs, mais également au profit de nombreuses institutions en charge du travail de Mémoire, comme l’ex IV-INIG ou le War Heritage Institute.

C’est avec regret que le War Heritage Institute salue la disparition de l’un des derniers grands passeurs de Mémoire de la Shoah.

Photos © Jerusalem Piérard WHI